Structure / Organisation

L’association est constituée, d’une part, de membres individuels – en règle générale des
femmes qui ont laissé derrière elles la clandestinité dans laquelle elles vécurent leur relation
avec un prêtre et qui sont à présent capables de défendre au grand jour leur partenariat de vie. D’autre part, la ZöFra-Suisse garantie une protection totale, ainsi que l’anonymat, au grand nombre de femmes qui doivent encore vivre leur relation dans le secret et qui ne sont pas encore en mesure d’assumer leur relation avec un prêtre. L’anonymat ainsi garanti est un
instrument indispensable au fonctionnement efficace d’un tel groupe de soutien.

Des membres passifs, ne pas forcément touché par le célibat, soutiennent l’Association par leur solidarité et leur cotisation.

Le comité est constitué de quatre à cinq femmes, se rencontrons environ six fois par année pour des séances et une retraite annuelle de deux jours, afin d’échanger les expériences, coordonner le travail, profiter de supervision et rechercher ensemble des solutions pour les situations vraiment difficiles ou tragiques.

La ZöFra est membre collectif de la Ligue suisse des femmes catholiques SKF, est liée  au réseau  „Glaubwürdig in_die_Zukunft“  et elle a été honoré en 2001 par le prix de la Fondation Herbert Haag

La ZöFra est membre de l’Alliance „ça suffit!“ dès le mois de février 2016!